Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

 

Quartier d’habitat privé composé de maisons individuelles particulièrement dense, le Pile est le secteur d’intervention le plus lourd du Programme Métropolitain de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PMRQAD). Il représente à lui seul 47% d’investissement total du programme.

La dizaine d’îlots qui constituent le périmètre d’intervention font partie d’un quartier plus vaste qui date de l’époque industrielle. On y trouve logements et usines imbriqués les uns aux autres. Les crises économiques successives ont entrainé peu à peu la disparition des activités, des commerces et des emplois. Dans un même mouvement, logements et cadre de vie se sont détériorés. Les logements, trop denses, se sont avérés difficiles à adapter aux standards de confort d’aujourd’hui. Les espaces publics sont très minéraux et peu généreux.

Dans ce secteur, les indicateurs socio-économiques sont aujourd’hui parmi les plus difficiles de la ville et de la métropole. Les habitants sont souvent confrontés à des situations de grande précarité. La population est cependant très attachée à son quartier auquel elle s’identifie : un quartier à 10 minutes du centre-ville, mais enclavé et comme replié sur lui-même. C’est aussi une population accueillante, avec qui les contacts s’établissent de manière franche et spontanée, qui exprime ses attentes et ses espoirs et se mobilise dès que l’occasion lui en est donnée.Il s’agit au Pile d’engager un projet global qui porte sur la résorption de l’habitat insalubre et la réhabilitation durable des logements, sur la requalification des espaces publics et sur la création d’équipements publics. Une démarche innovante, « Le Pile fertile » y est engagée avec le concours d’une équipe pluridisciplinaire réunie autour de Pierre Bernard, architecte et d’Axel Venacque, paysagiste. Elle met les habitants au cœur même du projet et pose la question de l’empowerment.

Voir le plan directeur

 

  • 138

    Immeubles déconstruits

  • 96

    Relogements

  • 57

    Réhabilitations

  • 97

    Logements neufs

Étapes clefs

-     A partir de 2012 : Acquisition foncière par l’EPF

-     2012 : Signature de la convention entre l’État et les communes

-     A partir de 2013 : Relogement et accompagnement social des ménages par la SPLA

-     2013 : Choix de l’équipe de maîtrise d’œuvre

-     2014 : Ouverture de la Maison du projet Tout Pile

-     2015 : Co-conception du parc de la Teinturerie, choix du programme et du projet

-     2016 : Premières démolitions et aménagement du Jardin du Bonheur

-     Fin 2017 : Lancement du chantier du Parc de la Teinturerie

-     2018 : Lancement des 14 premières réhabilitations

-     2018 : Démarrage du chantier Pôle Petite Enfance

P1010002-
Jardin-du-bonheur-6
Futur-Parc-6
17-10-18Lancement-chantier-Parc-Teintuerie-2
couverture-
jours-parc-pile-mars15-13-
Futur-Parc-14
IMG20141007135043
IMG5909-
P5210007-

Faire la ville avec et pour les habitants de la Métropole Lilloise 

  • metropole
  • metropole
  • metropole
  • metropole